Présentation

Histoire de la bibliothèque

De renommée internationale, la bibliothèque de l’Institut Henri Poincaré propose un fonds exceptionnel en mathématiques, en physique théorique, ainsi qu’en histoire et philosophie des sciences.

Un fonds en constante évolution

En 1928, date de l’inauguration de l’Institut Henri Poincaré, la bibliothèque compte déjà les fonds Darboux et Goffart, 138 titres de périodiques et toutes les thèses de mathématiques soutenues en France depuis 1850. Elle hérite également du fonds documentaire de la bibliothèque du Laboratoire de Géométrie Supérieure (Faculté des Sciences de l’Université de Paris) ainsi que de la salle des modèles du même laboratoire. Cette collection est alors riche de 600 modèles mathématiques en plâtre, fil, bois et ficelle, acquis principalement en Allemagne chez Ludwig Brill dans le dernier quart du 19ème siècle, puis chez Martin Shilling entre 1900 et 1920. Ceux en bois sont réalisés à Paris entre 1912 et 1915 par Joseph Caron, professeur de géométrie descriptive à l'École normale supérieure (ENS). La bibliothèque en possède toujours près de 500 dont une centaine est exposée dans les espaces de consultation publique.

Pierre Gauja, secrétaire-rédacteur de l’Académie des sciences assure la gestion de la bibliothèque jusqu’à la nomination de son successeur en 1949, Paul Belgodère. Avec l’assistance de Denise Lardeux, Paul Belgodère augmente considérablement les collections de la bibliothèque faisant passer le nombre d’ouvrages de 4 000 à 23 000 et celui des périodiques de 120 à 250, à son départ en 1986. La bibliothèque connait dès lors une renommée internationale.

La bibliothèque possède également un fonds ancien comprenant plus de 1 000 ouvrages des 17ème et 18ème siècles.

Les collections de la bibliothèque sont composées aujourd’hui de :

  • 39 000 monographies de recherche (dont près de 2 800 unicas),
  • 3 000 ouvrages destinés au grand public,
  • 1 200 titres de périodiques dont 113 vivants,
  • 2 000 thèses en mathématique,
  • 1 000 ouvrages anciens des 17ème et 18ème siècles,
  • ainsi que l'accès à de nombreuses ressources numériques (ebooks et périodiques).

Au service de la recherche et de l'enseignement

La bibliothèque est à la disposition des chercheurs, chercheuses, enseignantes et enseignants en mathématiques, physique théorique et/ou histoire et philosophie de ces disciplines, et en particulier des participants et participantes aux programmes organisés par le Centre Émile Borel.

Le public est accueilli en français ou en anglais.

La bibliothèque de l'IHP est associée à la Bibliothèque de Sorbonne Université. Elle est aussi un membre actif du RNBM (Réseau National des Bibliothèques de Mathématiques).

Logo RNBM

Réseau national des bibliothèques de mathématiques (RNBM)


Logo MIR

Bibliothèque de Mathématiques-Informatique Recherche (MIR)
Site Jussieu - Sorbonne Université / Site Sophie Germain - Université Paris Cité


Logo PCMath

PCMath
Plan de Conservation partagée des périodiques imprimés de Mathématiques


Logo Mathdoc

Mathdoc


Logo RHPST

Répertoire de fonds pour l'Histoire et la Philosophie des Sciences et des Techniques (RHPST)

Un lieu d'exposition

Depuis la refondation de l'IHP en 1994, la bibliothèque accueille régulièrement dans ses espaces des expositions variées. Parfois expositions portraits de grands personnages scientifiques, parfois expositions mêlant les arts et les sciences.

  • du 19 mai au 24 septembre 2022 : exposition Regards de géomètre par l’association « Les Maths en scène » ;
  • du 2 mars au 15 avril 2022 : exposition Rencontre des infinis avec la Galerie Wagner ;
  • du 14 septembre 2021 au 25 février 2022 : exposition Émile Borel, un mathématicien au pluriel ;
  • du 21 septembre 2020 au 3 septembre 2021 : exposition Jean Perrin, une oeuvre, un héritage ;
  • du 3 mars au 24 juillet 2020 : exposition L'OuPeinPo en vient aux maths ;
  • du 24 octobre au 21 décembre 2018 : exposition Gaston Darboux : La profondeur des surfaces ;
  • du 6 juin au 20 juillet 2018 : exposition Fourier : de la Révolution française à la révolution numérique ;
  • du 8 novembre au 22 décembre 2017 : exposition Démasquer, Arts & Sciences en Afrique, organisée par L'Association pour la Promotion Scientifique de l'Afrique avec le concours de l’IHP et de la Fondation Iagolnitzer ;
  • du 22 septembre au 20 octobre 2017 : exposition Dialogue entre art et science : carte blanche à l'École Boulle - Rendre visible l'abstraction mathématique, en partenariat avec l'École Boulle ;
  • du 8 mars au 8 juillet 2017 : exposition Ésthetopies : Variétés d'espaces sensibles, de Pierre Berger ;
  • du 22 novembre 2016 au 26 janvier 2017 : exposition de peinture Promenade en Mathématique, par Daniel Martet ;
  • du 18 mars au 30 juin 2016 : exposition Patrice Jeener, le graveur de mathématiques ;
  • du 19 novembre 2015 au 19 février 2016 : exposition Einstein et la Relativité Générale, une histoire singulière ;
  • en 2013 : exposition Sur les pas de Joseph-Louis Lagrange (1736-1813) ;
  • en 2012 : exposition Henri Poincaré : du mathématicien au philosophe ;
  • en 2012 : exposition Alan Turing : du langage formel aux formes vivantes ;
  • du 17 octobre au 25 novembre 2011 : exposition Évariste Galois : un mathématicien dans l’histoire ;
  • du 7 juin au 14 septembre 2010 : Mathématiques et Arts, exposition de Claude Bruter ;
  • du 28 novembre 2008 au 28 mai 2010 : IHP 80, exposition pour les 80 ans de l'institut ;
  • du 3 mars au 21 avril 2006 : Série I.H.P. (dessins, peintures), exposition de Sylvie Pic ;
  • du 8 juillet au 29 septembre 2005 : Partition, exposition de photographies de Ed Alcock ;
  • du 22 janvier au 30 juin 2005 : Mathématiques et Arts, exposition de Claude Bruter ;
  • du 4 septembre au 3 octobre 2003 : Papillons et documents, exposition de Laurent Schwartz ;
  • du 2 au 26 juin 2003 : exposition sur le mathématicien norvégien Niels Henrik Abel ;
  • du 15 au 21 octobre 2002 : Les 72 savants de la Tour Eiffel, mise en valeur de 12 scientifiques parmi les 72 savants choisis par Gustave Eiffel, liens avec des panneaux biographiques, ouvrages rares, photographies, affiches, reproductions et tableaux ;
  • du 7 au 30 juin 2000 : Un monde fractal, une exposition de l'atelier EcoutezVoir ;
  • du 10 octobre au 15 décembre 1998 : Vies secrètes, exposition de peintures de Laurence Burguière ;
  • de mars à juin 1998 : Vie et oeuvre de Gottfried Wielhem von Leibniz, 1646-1716 ;
  • du 20 mars au 15 juin 1998 : Anatomies du chaos, exposition de sculptures et dessins de Jean Letourneur ;
  • les 10 et 11 octobre 1997 : La Science en Fête, portes-ouvertes de la Bibliothèque, présentation, ouvrages anciens, modèles mathématiques, jeux d'Edouard Lucas, Dominique Dartron et Hélène Nocton avec la participation de Jean Brette ;
  • du 14 juin 1997 au 15 décembre 1997 : Histoire des nombres complexes, exposition conçue par Jean Brette, Adrien Douady et Jean-Luc Verley ;
  • du 24 mai 1997 au 27 juin 1997 : Confrontations, exposition des oeuvres de Thérèse Chotteau, Véronique Roca et Ciliana Villegas ;
  • du 7 octobre 1996 au 15 février 1997 : Métamorphoses et dissections géométriques, exposition de Jean-Noël Buffière ;
  • de mai à décembre 1996 : Mécanique céleste, exposition conçue par Alain Chenciner ;
  • de mai à juillet 1996 : Formes et figures, présentation des oeuvres de Thérèse Chotteau, sculpteur ;
  • en septembre 1995 : Vie et oeuvre de René Descartes, 1596-1650 ;
  • en janvier 1995 : Vie et oeuvre de Heinrich Rudolf Hertz, 1857-1894 ;
  • en octobre 1994 : Une sélection d'ouvrages rares, exposition réalisée avec l'aide de J.-L. Verley ;
  • en octobre 1994 : Une sélection de la collection des modèles mathématiques, exposition réalisée avec l'aide de Jean Brette ;
  • de juin à juillet 1994 : Henri Poincaré, exposition prêtée par les Archives Henri- Poincaré, Université Nancy 2.